Là-bas sont les dragons. 2. Tous les chemins

Là-bas sont les dragons. 2. Tous les chemins

Patrick Schmoll

Ayant rompu avec un vain amour, Tilmann quitte Cologne en ce début de XVe siècle pour accompagner le chevalier Paul de Rusdorf, qui rejoint Marienbourg, la capitale de l’Ordre teutonique en Prusse. Devenu messager du Grand-Maître, il va faire la navette entre la Baltique et Rome, où l’Ordre doit argumenter auprès du Saint-Siège contre ses ennemis polonais et lituaniens. Pour défendre la cause de ses maîtres, Tilmann se fait fabulateur et redécouvre, parfois à ses dépens, la puissance des histoires que l’on se raconte.

Mais devant qui faut-il plaider ? Dans une Europe naissante, qui secoue les cadres de pensée hérités du moyen-âge et redécouvre les artistes et philosophes grecs et romains, l’autorité des papes est contestée. Les conciles de Constance et de Bâle font émerger cette idée nouvelle et étrange : que les décisions justes sont celles qui sont prises par une majorité au sein d’une assemblée d’égaux, à l’issue d’un débat raisonné. Dans la recherche d’alliances au sein d’un monde qui se transforme, tous les chemins ne mènent pas à Rome.

À paraître au 1er trimestre 2020

Collection : Fictions

Parution : 1er trimestre 2020

Nombre de pages :

Dimensions : 15×23 cm


ISBN eBook PDF :

L'auteur

Patrick Schmoll

Patrick Schmoll

Patrick Schmoll est docteur en psychologie et diplômé de sciences-po et d’histoire. Ingénieur de recherches au CNRS, il a été rédacteur en chef de la Revue des sciences sociales jusqu’en 2014. Il poursuit depuis plus de vingt ans un travail de recherche en anthropologie, sur la médiation du lien social par les nouvelles technologies (communautés virtuelles, construction en réseau du soi et de l’autre, rencontres en ligne, ludicisation du social par les jeux vidéo). Il a contribué à la structuration, autour de la revue Sciences du Jeu, du champ des « game studies » francophones. Par ailleurs acteur de l’innovation, il a participé à plusieurs projets de jeu vidéo et de serious games, a co-fondé la société Almédia et conseille actuellement le studio Ernestine. Depuis 2015, responsable valorisation-innovation de son laboratoire, il accompagne les jeunes chercheurs en sciences humaines et sociales qui souhaitent se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise.

Auteur de plusieurs essais, dont une série d’études consacrées à la figure de la “Société Terminale”, il livre ici un premier roman, à entrées multiples : fiction historique, mais aussi réflexion sur la passion amoureuse et sur l’écriture créatrice de mondes.

À paraître au 1er trimestre 2020.